top of page

“Vous êtes l'aujourd’hui de Dieu, l'aujourd’hui de l’Église !”

Dernière mise à jour : 22 mars 2020

La Création a besoin de toi, oui, la sauvegarde de la création commence par toi ! réaffirme le Pape François



La sauvegarde de la création commence par toi. Nous ne devons pas prier « pour, avec, à cause, en raison de… » la création. Homme, pourquoi cherches-tu d’où tu viens, au lieu d’essayer de découvrir pourquoi tu as été fait s’exclamait un père de l’Eglise du Vème siècle. XV siècle plus tard, nous pouvons rependre cette interrogation.



« Personne ne peut dire : ‘‘Je n’ai pas besoin de toi’’. Il nous faut tenir à l’environnement comme à la prunelle de nos yeux »: des paroles du pape François aux jeunes lors de son voyage à Madagascar

Cette maison « monde » que tu vois n’a-t-elle pas été faite pour toi ? C’est pour toi qu’il y a le ciel, le soleil, la lune et les étoiles. C’est pour toi, c’est pour que la solitude d’un triste monde n’assombrisse pas la beauté et la joie de notre monde. Tout cela, le monde, la vie, la mort, le présent, l’avenir : tout est pour nous. Tout ceci nous a été confié. Je dis bien confié. Nous ne sommes pas propriétaire de ce monde.


Nous ne sommes pas les maîtres de la terre


Il est évident qu’il y a un fossé entre mes propos et ce que la pensée véhicule aujourd’hui. Mais j'’ai l’intime conviction que des changements s’opèrent dès à présent, qu’une prise de conscience concernant la fragilité de la planète est comprise. Parfois, cette vérité que nous ne sommes pas les maîtres de la terre nous est soudainement rappelée par des événements tels que de terribles tremblements de terre, canicules, tempêtes de neige, inondations...

Ma foi me permet cependant de dire quelque chose. Dieu n’a pas conçu la création comme un assemblage de briques, où il suffit de suivre le plan inscrit sur la notice jointe pour réaliser l’œuvre. Dieu a donné à la matière d’évoluer selon ses propres lois. Dans l’évolution tout peut arriver comme « par hasard », mais ce hasard rentre dans le plan du Créateur, du grand Architecte…


L’homme a de nombreux devoirs à l’égard de la création, certains plus urgents que d’autres : l’eau, l’air, le climat, l’énergie… Il a aussi le devoir de découvrir, qu’il peut rendre gloire à Dieu à cause de la création. « Le ciel et la terre, dit un psaume, sont remplis de ta gloire » (Ps 148,13 ; Is 6,3). Qu’il peut aussi rendre gloire à Dieu pour nous avoir fait « créature-créatrice » de la maison « monde ». Une maison commune ; c’est un foyer qui nous permet de vivre à l’abri, de s’y poser, de se retrouver. Il y a un art d’habiter la maison. La terre est l’habitat de l’homme et non pas un simple ensemble de ressources ou de biens de consommation à sa disposition. La maison est le lieu de la rencontre, d’accueil mutuel les autres avec les autres… C’est le lieu d’une solidarité qui s’impose. « Voyez ! Qu'il est bon, qu'il est doux d'habiter en frères tous ensemble ! » Ps133. C’est un verset qui va nous accompagner tout au long de la nouvelle année liturgique. Christophe

Comentários


bottom of page