top of page

Fleurir en Liturgie

Dernière mise à jour : 20 mars 2020

L’Avent du mot « adventus » qui signifie : « venue, avènement » est la période pendant laquelle les chrétiens se préparent à célébrer la venue du Christ à Bethléem, événement inouï et décisif pour notre humanité : Dieu se fait homme et partage de la naissance à la mort la condition humaine.


Éléments floraux et végétaux aux Pradettes


Dans l’attente de la venue du Seigneur, l'Espérance va jaillir de la nuit, le chemin commence au désert.

Pour le symboliser :

Sable, pierres, contenants vides comme nos mains tendues.

La nuit va s’éclairer progressivement et le désert petit à petit fleurir.

D’abord, des fleurs discrètes mauves ou violettes comme la couleur liturgique.

Au troisième dimanche de l’Avent (dimanche de la joie), la veille devient joie de l’attente ;

Des fleurs roses, couleur de la joie et blanches vont commencer à illuminer le désert ainsi que des bougies.

Quatrième dimanche pour préparer notre jardin intérieur et faire grandir notre capacité à s’émerveiller.


Temps d’attente, de veille, qui préparent nos cœurs à entrer dans le mystère de Noël pour le fêter et le fleurir joyeusement.

Une prière


Seigneur, apprends-nous à veiller !


Toi, Dieu,

Tu as choisi de te faire attendre le temps de tout un Avent.

Parce que tu as fait de l'attente l'espace de la conversion,

le face-à-face avec ce qui est caché, l'usure qui ne s'use pas.

L'attente, seulement l'attente (...)

parce que seule l'attente réveille l'attention

et que seule l'attention est capable d'aimer.

Tout est déjà donné dans l'attente,

et pour Dieu, attendre se conjugue "prier".

Jean Debruynne

Kommentare


bottom of page