top of page

le vrai bonheur c'est d'aimer.

Dernière mise à jour : il y a 8 heures

Aujourd’hui, nous célébrons la 70e Journée mondiale des malades de la lèpre. Une journée pour prêter une attention toute particulière à ces hommes et ces femmes qui souffrent. Les lectures de ce dimanche révèlent l’amour préférentiel de Dieu pour les petits, les plus fragilisés. Jésus par ses paroles vient nous réconforter et nous enseigne qu’à travers nos chagrins, nos faiblesses, le vrai bonheur c'est d'aimer. C’est Dieu lui-même qui nous conduit à ce bonheur ! A nous d’y croire et d’en vivre.


Montage vidéo









LITURGIE DE LA PAROLE

PREMIÈRE LECTURE

Lecture du livre du prophète Sophonie (So 2, 3; 3, 12-13)







Cherchez le Seigneur, vous tous, les humbles du pays, qui accomplissez sa loi. Cherchez la justice, cherchez l’humilité : peut-être serez-vous à l’abri au jour de la colère du Seigneur. Je laisserai chez toi un peuple pauvre et petit ; il prendra pour abri le nom du Seigneur. Ce reste d’Israël ne commettra plus d’injustice ; ils ne diront plus de mensonge ; dans leur bouche, plus de langage trompeur. Mais ils pourront paître et se reposer, nul ne viendra les effrayer.


PSAUME 145






R/ Heureux les pauvres de cœur,

car le royaume des Cieux est à eux !


1/ Le Seigneur fait justice aux opprimés ;

aux affamés, il donne le pain,

le Seigneur délie les enchaînés


2/ Le Seigneur ouvre les yeux des aveugles,

le Seigneur redresse les accablés,

le Seigneur aime les justes.


3/ Le Seigneur protège l’étranger,

il soutient la veuve et l’orphelin,

le Seigneur est ton Dieu pour toujours.


DEUXIÈME LECTURE

Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens (1 Co 1, 26-31)






Frères, vous qui avez été appelés par Dieu, regardez bien : parmi vous, il n’y a pas beaucoup de sages aux yeux des hommes, ni de gens puissants ou de haute naissance. Au contraire, ce qu’il y a de fou dans le monde, voilà ce que Dieu a choisi, pour couvrir de confusion les sages ; ce qu’il y a de faible dans le monde, voilà ce que Dieu a choisi, pour couvrir de confusion ce qui est fort; ce qui est d’origine modeste, méprisé dans le monde, ce qui n’est pas, voilà ce que Dieu a choisi, pour réduire à rien ce qui est; ainsi aucun être de chair ne pourra s’enorgueillir devant Dieu. C’est grâce à Dieu, en effet, que vous êtes dans le Christ Jésus, lui qui est devenu pour nous sagesse venant de Dieu, justice, sanctification, rédemption. Ainsi, comme il est écrit : Celui qui veut être fier, qu’il mette sa fierté dans le Seigneur.


Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (Mt 5, 1-12a)





En ce temps-là, voyant les foules, Jésus gravit la montagne. Il s’assit, et ses disciples s’approchèrent de lui. Alors, ouvrant la bouche, il les enseignait. Il disait : « Heureux les pauvres de cœur, car le royaume des Cieux est à eux. Heureux ceux qui pleurent, car ils seront consolés. Heureux les doux, car ils recevront la terre en héritage. Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés. Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde. Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu. Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu. Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des Cieux est à eux. Heureux êtes-vous si l’on vous insulte, si l’on vous persécute et si l’on dit faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi. Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse, car votre récompense est grande dans les cieux ! ».


Homélie télévisée depuis l’église Sainte-Aldegonde à Ophain Bruxelles

frère Didier - Dominicain

























bottom of page